• Kite surf sur Gergovie
  • Grottes de Monton
  • Les Arverniales à Gergovie
  • Spectacle Soliloque Mirefleurs 2014
  • Vignes sur les Martres de Veyre
  • Ceriseraie La Roche Blanche
Forts villageois de La Sauvetat
Calendrier jour par jour
Programme par semaine
Hébergement, Activités, Commerces, etc...
>> Accèder

Forts villageois de La Sauvetat

Donjon de La Sauvetat - Porte fortifiée Saint-Jean - les forts villageois d'auvergne - les amis de la commanderie - histoire

Origine

Le bourg est implanté en plaine, à proximité de l’Allier et au pied du Puy de Corent, dans une zone autrefois marécageuse.
Au XIIIe siècle, avec l’expansion démographique, des “villages neufs” apparaissent. Ils ont pour objectif de peupler de nouveaux territoires. La Sauvetat est vraisemblablement apparue à cette époque. Elle bénéficie des clauses d’une “sauveté” : les hommes qui y résident sont francs et libres.
Donjon de La Sauvetat - Porte fortifiée Saint-Jean - les forts villageois d'auvergne - les amis de la commanderie - histoire

La Commanderie

Au début du XIVe siècle, une commanderie de chevaliers Hospitaliers s’y installe et organise la défense collective en bâtissant un fort qui a imposé sa marque au plan du village.
En effet, avec l’insécurité liée à la guerre de cent ans jusqu’au XVe siècle, des quartiers fortifiés apparaissent autour des églises, des prieurés ou des commanderies (c’est le cas de La Sauvetat). La plaine de la Limagne offrant peu de protection naturelle, cela oblige les communautés villageoises à mieux se structurer et à construire des forts plus élaborés qu’ailleurs.

 
 
Donjon de La Sauvetat - les forts villageois d'auvergne - les amis de la commanderie - histoire

Fonctions

A l’intérieur de la fortification, l’essentiel des bâtiments est constitué de loges : refuges temporaires en cas de danger pour les hommes, les biens et les réserves de nourriture.
Au centre du quartier fortifié s’élevait la commanderie composée d’une chapelle romane, d’une tour carrée et d’un château, et complétée du donjon circulaire qui domine encore le village.

 
Donjon de La Sauvetat - Porte fortifiée Saint-Jean - les forts villageois d'auvergne - les amis de la commanderie - histoire

Evolutions

Au XIXe siècle, la chapelle romane fut transformée et agrandie en église. Le quartier fortifié a perdu sa fonction initiale au cours du temps, et il serait tombé en désuétude sans la vocation viticole du village, les loges ayant été reconverties en caves et entrepôts. Si des aménagements ont eu lieu, le plan général du village a été remarquablement conservé.
L'association des Amis de la Commanderie a oeuvré depuis plusieurs dizaines d'années à la restauration et à la préservation des forts.
La commune de La Sauvetat et Gergovie Val d'Allier Communauté engagent leur valorisation.
 
Plus d'informations : Les forts villageois d'Auvergne- La Sauvetat
 
les-villages-fortifies-et-leur-evolution-

Visiter le site

En juillet et août, des visites guidées hebdomadaires des Forts de La Sauvetat avec un guide-conférencier sont organisées.
Pour plus de renseignements  : Mond'Arverne Tourisme - 04 73 79 42 98 - gergovie@mondarverne.com

Hors saison, des visites sont proposées sur réservation pour les groupes par l'Association des Amis de la Commanderie - 04 73 39 52 67

 

Dernière publications

« Les villages fortifiés et leur évolution – contribution à l’histoire du village en Auvergne et sur ses marges », Gabriel FOURNIER

Notre Communauté de Communes est très riche en « Forts Villageois ».
Nous avons pu les redécouvrir grâce à l’immense travail de Gabriel Fournier, médiéviste professeur honoraire à l’Université Blaise Pascal.
Le dernier ouvrage de Gabriel Fournier (série limitée) « Les villages fortifiés et leur évolution – contribution à l’histoire du village en Auvergne et sur ses marges » (* éditeur Albédia), présente 198 villages essentiellement dans le Puy de Dôme, quelques-uns dans l’Allier, la Haute-Loire, la Loire, le Cantal et la Creuse, ainsi qu’une contribution de l’université de Toulouse II- le Mirail.
Prix : 120 € (participation aux frais d’envoi 14 € mais le livre peut être retiré à la Sauvetat)
 
Pour commander s’adresser à Mme Thérèse Courtet ou 04 73 39 52 67

* Format : 210 x 297  / dos cousu /  704 pages / 102 photos aériennes noir et blanc prises par Gabriel Fournier
16 pages quadrichromie.
1 carte (séparée et pliée) pour la localisation des forts dans la région Auvergne : format ouverte 410 x 287 quadrichromies 150 g/m2